Bordeaux

BORDEAUX 8 AU 12 MAI 2008

Du 8 au 12 mai 2008, le Vénérable Dagpo Rimpoché a consacré et inauguré le temple bouddhiste d'obédience guéloukpa de Kadam Tcheu Ling Bordeaux, rue La Mothe. Un tel événement n'est pas si courant qu'on puisse le passer sous silence. Et de fait, ce fut un réel et extraordinaire événement. Un événement pas du tout anodin, ni sans incidence. 

 

 

Il faut dire que nos amis bordelais avaient tout mis en oeuvre pour honorer notre Maître et accueillir les quelques 260 personnes venues des quatre coins de l'horizon prier ensemble et partager ces  journées inoubliables.

Car nous n'oublierons certainement pas l'enseignement de Rimpoché qui pendant cinq jours nous a transmis et commenté"La Lumière de la voie" de Djo Atisha, et célébré une belle cérémonie de production de l'esprit d'Eveil. Chacun a pu repartir en emportant un peu de ce trésor. Les plus méritants ont pu -qui sait ?- réaliser des points importants de la voie. Les plus laborieux ont pu -c'est sûr- développer leurs compréhensions. Mais même les plus timorés ont pu -c'est notre espoir- découvrir en eux ces immenses possibilités depuis si longtemps négligées.

Nous sommes intimement persuadés de tout cela. Tous ces états d'esprit étaient presque palpables dans ce temple très sobre et pourtant si riche de la présence de nos Maîtres, des Bouddhas et bodhisattvas invités à demeure. Nous avons été nombreux à le ressentir, et nous nous en sommes réjouis. Puissions-nous ne plus nous arrêter dans l'étude, la réflexion et la méditation, jusqu'à devenir comme Eux.

Et n'allons pas nous imaginer que les seuls bouddhistes -et apprentis bouddhistes- furent les seuls bénéficiaires de la bénédiction des Maîtres. Non, pas du tout. Il suffit, pour s'en convaincre, de repenser à cette soirée de l'inauguration officielle, à l'attention  pleine de foi et au silence recueilli  de toute l'assistance écoutant la récitation de mémoire, en pali, d'un Soutra du Bouddha dit par le Vénérable. Et tous les discours des personnalités officielles et des représentants d'autres traditions furent empreints du même désir de paix et de tout mettre en oeuvre pour y arriver.

Kadam Tcheu Ling Bordeaux est le premier de tous les Kadam Tcheuling  fondés par Rimpoché en cette vie, notre frère aîné en somme. Nous lui souhaitons longue vie. Qu'il soit notre modèle, qu'il nous montre l'exemple. Que son développement trace la route pour les futures générations. Que ses membres y trouvent la paix. Que les Maîtres puissent y enseigner. Que les pratiquants sincères puissent y produire le précieux esprit d'Eveil et que chacun puisse y faire à nos Maîtres les offrandes vastes et profondes qui le mèneront au-delà de toutes peines, pour le bien de tous les êtres.

 


Tel est notre souhait profond. 

Que le bien s'accomplisse!

Catherine Nebout