VENERABLE LOCHEULAG

P1010044 1 

Né dans une famille éminente le 4 juin 1939 à Gyamtsé, Locheulags (Lobsang Choephelest le troisième d'une famille de huit enfants.

L'un de ses ancêtres fut ministre du grand roi Songtsèn Gamgpo (617-650), l’un des trois rois religieux, qui est aussi le fondateur du Tibet au VIIe siècle. Ce roi s'établit en 635 en un lieu qui allait devenir la capitale du Tibet: Lhassa (Terre des Dieux), il dota son pays d’une écriture, début de la tradition écrite, de la religion, des arts…

C’est au XVIIe siècle que la famille reçoit son nom du cinquième Dalaï-lama.

Élevé dans la pure tradition, Locheulags entre au monastère de Dagpo Datsang, à 14 ans en 1953 et à sa demande, alors qu'il accompagnait son père conduisant l'un de ses jeunes frères, Lama, à ce même monastère.

Il y devient l'élève de Dagpo Rimpotché jusqu'en 1959, quand la République populaire de Chine prend le pouvoir au Tibet et expulse tous les moines des monastères. Il doit alors rentrer dans sa famille.

Peu de temps après le départ en exil de Sa Sainteté le Dalaï Lama, comme beaucoup d'autres religieux restés au pays, Locheulags est arrêté par les nouveaux dirigeants ; il est condamné aux travaux forcés, et devient « ouvrier » maçon employé aux diverses constructions, jusqu'en 1979.

À partir de cette date, il peut jouir d'une semi-liberté et devient conservateur du Potala.

Mais à la suite des troubles, et du soulèvement des Tibétains contre la présence chinoise au Tibet, la loi martiale est promulguée par les dirigeants chinois le 3 mars 1989 et le 8 mars au matin il est de nouveau arrêté. 

De nouveau, il est condamné, renvoyé aux travaux forcés, où il « reprend » son travail « d'ouvrier » maçon pendant 10 mois ; un jour de cette même année il est relâché, retrouve un peu de liberté, mais ne reprend pas son poste de conservateur au Potala.

En 1995, il quitte définitivement le Tibet avec l'accord des autorités chinoises. Depuis cette date il réside à Dharamsala et il est devenu le bibliothécaire privé de Sa Sainteté le 14ème Dalaï-lama.

Locheulags est un grand lettré, philosophe renommé, et expert dans l'art et la culture tibétaine, en particulier dans l'art des Tangkas. Il connaît parfaitement le Potala, où il a séjourné pendant une dizaine d'années sous l'administration chinoise. Il peut parler longtemps, avec beaucoup d’érudition et un profond respect, de cette résidence des Dalaï-lamas.

P1010030

 

P1010029 1 P1010043 1